Nos partenaires

Publics

Les Pluralies de Luxeuil-les-Bains sont gérées administrativement par l’Association Les Pluralies de Luxeuil-les-Bains, association présidée par Christophe Maniguet.
Les Pluralies de Luxeuil-les-Bains reçoivent le soutien financier, administratif, technique et en personnel de la Ville de Luxeuil-les-Bains et le soutien financier du Conseil Départemental de la Haute-Saône et du Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté.

La proposition en direction du cirque reçoit le soutien financier du Fond pour le Développement de la Vie Associative instruit par la DDCSPP et du Ministère de la Culture dans le cadre de l’Aide aux festivals.
La Maison du Cardinal Jouffroy devient pendant 3 après-midi (Jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 juillet) le lieu de la pratique circassienne.  Toutes ces propositions sont gratuites.

Privés

Les Pluralies de Luxeuil-les-Bains, association Loi 1901 non assujettie à la TVA et qui a pour activité principale le spectacle vivant, entre dans le champ d’application de la loi sur le Mécénat culturel.

Nous avons comme partenaire du Festival JAO Casino et ceci depuis la création des Pluralies de Luxeuil-les-Bains en 2002 et comme partenaire d’un spectacle, les entreprises ci dessous.

Et nos autres partenaires :

Agencement Mougin, Auchan, Pompes funèbres Boffy, Etablissement Roussel, Société Ferrat Cholley, Entreprise Feirrera, Au sens des fleurs, Espace Culturel Leclerc Lure, Transport Tard, La Pomme d’Or, Verrerie La Rochère, Maison Drouhet et Beauregard Autos

Photographe du Festival

Les Pluralies de Luxeuil-les-Bains, se reconnaissent dans le travail des photographes Jean-François Maillot et Till Bart

Médias

Ces médias nous soutiennent

Devenir partenaires

Partenaire des Pluralies, c'est...

Caractéristiques de la réduction fiscale associée au mécénat culturel :

  • Dans la limite d’un plafond de 0,5 % du chiffre d’affaires avec possibilité d’utilisation de l’excédent (si dépassement du seuil) pour le paiement de l’impôt dû au titre des cinq exercices suivants. Le report est identique en cas d’exercice non bénéficiaire.

Le dispositif se substitue au mécanisme antérieur de déduction du résultat imposable.

  • Des contreparties possibles de la part de l’organisme bénéficiaire

Les organismes bénéficiaires des dons peuvent associer le nom de l’entreprise versante aux opérations réalisées. Les entreprises peuvent ainsi bénéficier de contreparties, dès lors qu’il existe une disproportion marquée entre le don et la valorisation de la « prestation » rendue.

Le montant des contreparties autorisées est aujourd’hui limité à 25% du montant total du don.

  • Une stabilité juridique et fiscale pour l’entreprise

L’organisme bénéficiaire émettant un reçu fiscal peut, s’il le souhaite, demander confirmation de l’administration fiscale au préalable, pour vérifier le caractère d’intérêt général de son action.

Free WordPress Themes, Free Android Games